BFR, trésorerie et performance : optimiser le BFR de votre entreprise

Vous êtes entrepreneur ? Alors vous avez sûrement dû entendre des millions de fois : « votre business plan doit être impeccable. D’où vous viennent tous ces chiffres ? Pour déterminer avec précision de quelle somme vous avez besoin pour lancer votre affaire, vous devez commencez par calculer votre BFR de départ. » La mauvaise estimation du BFR est la principale cause d’une espérance de vie inférieure à 5 ans pour les jeunes entreprises. Aïe.
Vous êtes dirigeant d’entreprise ? Le besoin de fonds de roulement ou BFR pour les intimes. Ce jargon devrait vous être familier, mais il arrive qu’on ne parvienne pas à en saisir toutes les subtilités.

Dans tous les cas, le BFR est un indicateur à ne pas louper pour votre entreprise.

Qu’entend-t-on par « optimiser » son BFR ? Optimiser son BFR consiste à le réduire.

Mais alors, pourquoi réduire le BFR de votre entreprise ? Le BFR dépend de votre secteur d’activité et de la qualité de votre gestion interne. Réduire le BFR permet d’améliorer la trésorerie de votre entreprise, sa rentabilité, sa résistance aux risques … Convaincu ? Pas encore ? Lisez la suite !

Qu’est-ce que le Besoin en Fonds de roulement (BFR) ?

Décrivons grossièrement l’activité d’une entreprise commerciale. L’entreprise commence par acheter les matières premières nécessaires à son activité, elle les transforme si besoin, puis les stocke avant de les vendre et d’encaisser son chiffre d’affaires. Pour faire ces achats en amont de la chaîne avant tout encaissement, l’entreprise a besoin de trésorerie. On fait alors appel au BFR.

Dans un langage plus financier et comptable, on aurait :
BFR = Stocks + créances clients - dettes (fournisseurs et sociales)

Le besoin de fonds de roulement correspond aux besoins de financement d’une entreprise dus au décalage de trésorerie entre la période d’encaissement (les clients payent) et la période de décaissement(l’entreprise paye ses fournisseurs) dans le cadre de son activité opérationnelle. En d’autres termes, le BFR est la somme dont a besoin l’entreprise pour couvrir ses charges courantes en attendant d’être payée par ses clients.
Le BFR, vous l’aurez compris, donne une visibilité sur l’autonomie financière à court terme de l’entreprise.

Il peut être positif, négatif ou nul. Dans le cas où il est positif, cela signifie que les délais accordés aux clients pour payer leurs créances sont plus longs que les délais accordés par les fournisseurs à l’entreprise. L’entreprise a donc besoin de trouver des fonds pour rembourser sa dette auprès du fournisseur en attendant d’être payée.
De la même manière, si le BFR est négatif, cela signifie que l’entreprise génère un flux positif de trésorerie lui permettant de payer ses dettes à court terme auprès des fournisseurs sans avoir besoin nécessairement d’être payée avant par ses clients.
Si le BFR est nul, cela signifie que les ressources issues de l’activité opérationnelle de l’entreprise permettent de couvrir l’ensemble des dépenses.
Le BFR permet donc de financer le cycle d’exploitation d’une entreprise i.e. le temps écoulé entre l’achat de matières premières et la vente d’un produit ou d’une prestation de service, en passant par le stockage d’en-cours et de produits finis.

Comment financer le BFR ?

    Le BFR peut être financé par :
  • Découvert bancaire : pour les besoins en financement peu importants et à court terme, obtenir auprès de votre banque l’autorisation de vous endetter : la banque autorise vos dépenses même lorsque vous n’avez pas la somme sur votre compte bancaire,
  • Apports en comptes courants d’associés : des avances de fonds réalisées par les associés d’une société, ces sommes doivent être remboursables à tout moment et peuvent aussi faire l’objet d’un versement d’intérêt à taux fixé avec les associés,
  • Fonds de roulement : l’ensemble des ressources mises à disposition de l’entreprise à moyen et long terme pour financer son activité : fonds propres et fonds générées par l’activité de l’entreprise. L’excédent de fonds de roulement après avoir couvert les charges primaires peut financer le BFR.

Comment maîtriser son BFR ?

Pour savoir comment optimiser le BFR de votre entreprise, il faut comprendre comment le BFR fonctionne.

Le BFR est influencé par 3 variables (cf la formule) : le délai de paiement négocié auprès des fournisseurs, le délai de règlement que vous accordez à vos clients et le délai de rotation des stocks. La rotation des stocks correspond à la fréquence en moyenne de renouvellement de vos stocks au cours d’une période donnée i.e. le temps durant lequel un article reste en stock. Plus la rotation des stocks est rapide, plus l’entreprise est performante.

Ainsi, pour maîtriser son BFR, il faut jouer sur ces 3 leviers :
  • Bien tenir votre comptabilité, afin de :
    • Bien gérer le poste fournisseur : augmenter le délai de paiement auprès de vos fournisseurs,
    • Bien gérer le poste client en : (1) réduisant le temps de traitement des factures, (2) en relançant efficacement les demandes de paiement, (3) prévoir des conditions de vente avec des délais de règlement plus courts …
    • Connaître son fonds de roulement : la capacité de l’entreprise à couvrir ses dépenses sans avoir recours à un emprunt,
  • Diminuer le délai de rotation des stocks : (1) optimiser la gestion des stockages en évitant les surplus, les stocks dormants ou encore les produits dysfonctionnels et (2) s’orienter vers une production à flux tendu qui consiste à réduire au maximum les stocks de matières premières et de produits finis pour réduire les coûts de stockage (diminution des en-cours), tout en minimisant les délais de production. Ce choix de stratégie nécessite une parfaite coordination entre les différents collaborateurs dans les achats, la logistique, la production et la vente. Ainsi il peut être bon, voire conseillé, d'investir dans un EPR favorisant la centralisation des informations.
  • Anticipez votre BFR grâce à des tableaux de bords : garder un oeil sur les flux d’encaissement et de décaissement pour chaque jour pour déterminer et prévoir les périodes d’excédent de liquidité et de défaut de liquidité.

Le BFR est un indicateur indispensable pour votre entreprise, il reflète la santé financière de cette dernière : sa capacité à couvrir en permanence les besoins de financement de son cycle d’exploitation. Avoir une comptabilité à jour et organisé est un véritable atout pour votre entreprise.

Il est vrai qu’avec tout ça, il n’est pas toujours facile de se concentrer sur l’essentiel. L’activité économique de votre entreprise nécessite du temps. Il vous faut allouer les bonnes ressources, au bon moment, en bonne quantité. Les notes de frais ? Ce n’est ni votre tasse de thé, ni votre priorité. Pour vous aider dans cette quête de la gestion efficace de l’entreprise, Mooncard vous accompagne. Mooncard propose de vous décharger de la gestion des notes de frais et des dépenses professionnelles complètement automatisée par son logiciel ainsi que sa carte de paiement intelligente. Ainsi, votre force comptable et financière peut être investie dans l’optimisation du BFR. Prêt à optimiser votre BFR ?

démo Mooncard

carte de paiement

Mooncard s'occupe de la gestion des notes de frais pour vous. Demandez une démo gratuite.

  • checkbox

    N'avancez plus vos notes de frais

  • checkbox

    Gardez le contrôle des dépenses

  • checkbox

    Automatisez les écritures comptables

Demander une démo